Logo de l'organisme de formation

Formations en RH internationales

Actionnariat salarié et épargne salariale formation certifiante

Formation présentielle
19 heures (2.5 jours)
À partir de 1950 € HT Préinscription
Représentation de la formation : Actionnariat salarié et épargne salariale formation certifiante
Formation créée le 22/06/2021. Dernière mise à jour le 16/09/2021

Programme de la formation

Objectifs de la formation

  • Piloter des dispositifs d’actionnariat salarié et d’épargne salariale exige la maîtrise des règles de fonctionnement, de l’environnement juridique et du rôle des différents partenaires. Il importe de gérer les risques associés et l’administration des programmes. Cette formation permet de maîtriser les principes et méthodes de la gestion de ces dispositifs. Selon l’article L 900-2 du code du travail, cette formation concourt à « favoriser l’adaptation des salariés à leur poste de travail, à l’évolution des emplois, ainsi qu’à leur maintien dans l’emploi, et à développer les compétences des salariés ». Elle vise aussi à « permettre à des travailleurs d’acquérir une qualification plus élevée ».
  • Objectifs opérationnels : le stagiaire aura acquis les compétences suivantes :
  • 1ère compétence : comprendre le contexte et gérer l’information
  • 2ème compétence : réaliser des tâches techniques opérationnelles dans un cadre politique et procédural et optimiser leur traitement
  • 3ème compétence : identifier/mesurer des risques ou des opportunités et lancer des alertes
  • 4ème compétence : communiquer, informer et convaincre dans le cadre de référence

Profil des bénéficiaires

Pour qui
  • Cette formation est ouverte à tous les professionnels exerçant dans les métiers Compensation.
Pré-requis
  • Aucun pré-requis de niveau d’études ou d’expérience professionnelle n’est exigé pour l’inscription.

Contenu de la formation

  • Le cadre juridique de l’épargne salariale (ex : délit d’entrave) et le cadre réglementaire social et fiscal (entreprise et individuel
  • Les caractéristiques des différents dispositifs (ex : intéressement, participation, 401k, etc.)
  • La finalité des dispositifs (épargne à long terme, partage des résultats de l’entreprise, retraite, etc.)
  • Les différents types d’intervenants et de prestataires (ex : banques, gestionnaires de fonds, consultants, etc.) et de leur rôle ; les sources d’information
  • Les types de support d’investissement de l’épargne salariale
  • Les règles de fonctionnement des dispositifs et challenger les règlements correspondants
  • Les simulations budgétaires, sociales, fiscales et financières dans le cadre de l’épargne salariale
  • L’anticipation et le pilotage des évolutions du dispositif dans le cadre des changements réglementaires (juridiques, sociaux, fiscaux) ou dans celui de fusions, acquisitions, cessions (maintien, transposition, indemnisation, annulation)
  • La gestion des risques associés (délit d’initié, délit d’entrave, d’influence, etc.)
  • La définition des modalités de gestion administrative en interne ou en externe
  • La constitution et la vérification des informations issues de la paie et nécessaires au calcul des dispositifs, au respect des obligations réglementaires et à la répartition entre les bénéficiaires, etc.
  • Cas pratiques et mises en situation
Équipe pédagogique

La formation est assurée par des professionnels spécialisés en ce domaine. Intervenant principal : Marie-Noëlle AUCLAIR, Responsable du développement, ERES

Suivi de l'exécution et évaluation des résultats
  • Feuilles de présence
  • Cas pratiques
  • Questionnaire pré-formation
  • Formulaires d'évaluation de la formation
Ressources techniques et pédagogiques
  • Accueil des stagiaires dans une salle dédiée à la formation
  • Documents supports de formation projetés
  • Etude de cas concrets
  • Mise à disposition en ligne de documents supports à la suite de la formation

Qualité et satisfaction

Note générale 2020 de notre formation par nos apprenants : 3,5/5.

Modalité de certifications

Résultats attendus à l'issue de la formation
  • 1ère compétence : capacité à comprendre le contexte et à gérer l’information : - identifier des sources fiables d’information et organiser une veille réglementaire (juridique, sociale, fiscale) 2ème compétence : capacité à réaliser des tâches techniques opérationnelles dans un cadre politique et procédural et à optimiser leur traitement : - définir des règles de fonctionnement des dispositifs et challenger les règlements correspondants - sélectionner une offre pertinente de fonds - réaliser des simulations budgétaires, sociales, fiscales et financières dans le cadre de l’épargne salariale - constituer et vérifier les informations issues de la paie et nécessaires : - au calcul des dispositifs - au respect des obligations réglementaires - à la répartition entre les bénéficiaires - etc. - définir les modalités de gestion administrative en interne ou en externe 3ème compétence : capacité à identifier/mesurer des risques ou des opportunités et à lancer des alertes : - identifier les différentes solutions et opportunités envisageables dans le cadre de fusions/acquisitions/cessions/scissions ou d’opérations sur le capital - évaluer les impacts potentiels d’un changement et proposer des réponses adaptées 4ème compétence : capacité à communiquer, informer et convaincre, dans le cadre de référence : - gérer la communication une fois les choix de solutions réalisés Connaissances techniques évaluées au travers des compétences : - connaissance du cadre juridique de l’épargne salariale (ex. délit d’entrave) - connaissance des caractéristiques des différents dispositifs (ex. intéressement, participation, 401K, ...) - connaissance de la finalité des dispositifs (épargne à long terme, partage des résultats de l’entreprise, retraite, etc.) - connaissance du cadre réglementaire social et fiscal (entreprise et individuel) de l’épargne salariale - connaissance des différents types d’intervenants et de prestataires (ex. banques, gestionnaires de fonds, consultants, …) et de leur rôle - connaissance des types de support d’investissement de l’épargne salariale
Modalité d'obtention
  • A l’issue de cette formation, les stagiaires se verront remettre une attestation validant le suivi de la formation ainsi qu’une certification thématique « Actionnariat salarié et épargne salariale », de niveau « Spécialiste », après réussite aux évaluations.
Durée de validité
  • 5 ans

Capacité d'accueil

Entre 5 et 12 apprenants